Oppède, Dimanche 01 Août 2021,
Oppède est une terre d’olive

Moulins à huile et musée de l'huile d'olive

Depuis toujours, Oppède est une terre d’olive et aujourd’hui,
la commune ne compte pas moins que deux moulins à huile sur son territoire

Le Moulin de la Royère
a ouvert en 2019, et son musée de l’huile d’olive comprenant un parcours découverte de l’arbre et de sa culture. On y découvre les modes de ramassage et l’ensemble des étapes de fabrication de l’huile d’olive: le broyage, le pressurage, le stockage et sa conservation. A travers le projet et l’intérêt de Jean Pierre Hughes, son propriétaire et fondateur,  il vous est proposé un parcours autour de la reconstitution du moulin Taddei, d’une table virtuelle sur les bienfaits de l’alimentation méditerranéenne, des sous-produits de l’olive, de la lampe à huile au savon de Marseille, et des différents objets reliés à l’olive.

Le Domaine Saint Augustin,
Moulin à huile depuis plus de 20 ans, a occupé une place importante dans la vie locale depuis sa création, en lien avec l'histoire du Village d’Oppède.

Le Domaine, dont la bâtisse initiale date du Moyen-Age, est dirigé par les moines Cisterciens jusqu'en 1210 : ils domptent et utilisent l'eau du Calavon proche pour actionner les meules en pierre du Moulin et produire ainsi de la farine, mais aussi du vin, du miel et déjà, de l'huile d'olive. Au début du XIIIè siècle, les moines finissent par rejoindre l'Abbaye de Sénanque et les propriétaires se succèdent. A partir du XVIIIeme siècle, les exploitants du Domaine sont des familles de grands propriétaires terriens dont la famille du Marquis de Sade.
Lorsqu’il était enfant, Frédéric Nibbio accompagnait ses parents et grands-parents lors des moissons et récoltes de cerises et d’olives. Il a appris à connaître la typicité des terroirs et des productions, et sa passion l’a amené à ré-ouvrir le Moulin Saint Augustin en 2001. Aujourd'hui, le Mas reprend vie à travers différentes activités. On y produit non plus de la farine mais de l'huile d'olive au milieu de ses oliveraies en conversion biologique. Pour donner à son huile d’olive une qualité gustative unique, Frédéric « assemble » la Salonenque à l’Aglandau. Il obtient ainsi pour le fruité vert une saveur ardente et persistante avec un arrière-goût d’artichaut cru. Le fruité mûr lui est plus doux, et révèle des notes boisées, avec un léger goût d’artichaut cuit.

Ses huiles sauront charmer vos subtiles papilles et relever vos mets culinaires. Vous pourrez les déguster dans la boutique, où sont également présentés divers produits locaux dérivés de l’olive et respectueux de notre environnement. Laure et Frédéric seront ravis de vous accueillir pour partager l'histoire du Domaine, leur passion pour l'olivier et son fruit.


Musée de l’huile d’olive LA ROYERE

Ouvert en 2019 par une famille oppédoise de viticulteurs et producteurs d’huiles d’olive, ce musée unique en son genre, construit sur le domaine viticole de 33 hectares et sur le domaine oléicole de 7 ha est une visite incontournable pour tout savoir sur l'arbre, sa culture, son huile et ses produits dérivés

Ce musée de 300M2 regroupe toute l’histoire de l’huile d’olive sous une forme ludique et interactive. De la cueillette à la fabrication, des anciennes presses aux techniques d’aujourd’hui, c’est un véritable voyage pédagogique autour du produit phare de la cuisine méditerranéenne .

La visite est rythmée par une mise en scène originale avec une reconstitution de vieux moulins et leur presse à huile, mais ce musée mise avant tout sur la modernité avec des tablettes tactiles, des présentations multimedia adaptés à tous les âges et des audioguides (français/anglais)