Sècheresse 2022

25/04/2022
Sècheresse 2022

RAPPEL

Pour les particuliers (indépendamment de l’origine de l’eau sauf réservoir d’eau de pluie avec une recommandation d’utilisation entre 19h et 9h) :
    • l’interdiction d’arroser les pelouses, massifs fleuris et jardins potagers ;
    • l’interdiction de remplir et de remettre à niveau les piscines ;
    • l’interdiction de laver les véhicules chez les particuliers et dans les stations de lavage professionnelles sauf impératif sanitaire.
     
Pour les collectivités publiques (indépendamment de l’origine de l’eau) :
    • l’interdiction d’arroser les pelouses, les espaces verts et les ronds-points ;
    • l’interdiction d’arroser les stades et les espaces sportifs ;
    • l’interdiction de laver à l’eau, les voiries, terrasses et façades ;
    • la fermeture des fontaines sauf celles fonctionnant en circuit fermé ;
     
      Pour les entreprises :
    • l’interdiction de laver à l’eau, les voiries, terrasses et façades ;
    • l’interdiction d’arroser les golfs, y compris les greens entre 8h00 et 20h00 ;
    • l’application des mesures de restriction d’eau prévues dans les arrêtés préfectoraux d’autorisation des installations classées (ICPE) ;
    • en cas de nécessité, l’interdiction de prélever peut être décidée par le préfet.
     
Pour les exploitants agricoles :
    • l’interdiction d’alimenter les canaux gravitaires sauf pour les prélèvements collectifs réalisés à partir de la Durance ;
    • l’irrigation des cultures est interdite même par des systèmes d’irrigation localisée (goutte à goutte, micro-aspersion, par exemple) SAUF pour l’irrigation des cultures suivantes de 19 h à 9 h : semences, horticulture, maraîchage, cultures légumières, pépinières agricoles, jeunes plants de moins de 1 an pour les cultures pérennes.

Face à cette situation, chacun, résident, touriste, industriel, collectivité, exploitant agricole, est appelé à respecter les mesures de restriction actuellement en vigueur, à réduire sa consommation en eau quelque soit son origine et à se tenir informé des évolutions prochaines en matière de restriction.

Pour suivre l’évolution de la situation: http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

Il appartient aux usagers de poursuivre leurs efforts afin de limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau.

 

NB : Afin de s’assurer du respect des mesures de restriction, les contrôles effectués par les services de l’État et déjà en vigueur depuis plusieurs semaines, seront renforcés. Ils concerneront tous les usagers, professionnels et particuliers. Tout contrevenant aux restrictions prévues par les arrêtés préfectoraux « sécheresse », s’expose à une contravention de 5ᵉ classe (jusqu’à 1 500 € d’amende).

Note d'information sur la situation de déficit en eau du bassin de la Durance