Les partenaires institutionnels de  » L’E.J.D.M. « 

Vous pouvez « cliquer » sur le(s) lien(s) souligné(s) qui vous intéresse(nt).

– Conseil Régional  PACA, Vivre ensemble, une priorité de la Région

La culture, la vie associative ou le sport rassemblent les citoyens de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, façonnent notre identité républicaine et sont essentiels à une société où il fait bon vivre ensemble…

La culture au coeur de Provence-Alpes-Côte d’Azur La culture et le patrimoine contribuent au rayonnement de Provence-Alpes-Côte d’Azur, riche d’une tradition d’accueil de toutes les populations. La Région a la volonté de garantir l’égalité de tous devant la culture, de valoriser l’expression d’identités partagées ainsi que la mémoire collective. Elle assure ainsi la diffusion de la culture sur l’ensemble de son territoire.

–  Conseil Départemental du VaucluseLE SOUTIEN À LA VIE CULTURELLE ET À L’IDENTITÉ PROVENÇALE

Le Conseil départemental encourage la création artistique et sa diffusion sur l’ensemble du territoire afin de donner accès à une offre culturelle de qualité tout au long de l’année. Il contribue également à la transmission des savoirs et des arts traditionnels liés à l’identité provençale…

LES PARTENAIRES ASSOCIÉS

– Parc Naturel Régional du LuberonLa lettre du parc : actualités, accès aux dossiers…

Une vocation double :Le parc naturel régional a pour vocation de protéger et valoriser le patrimoine naturel, culturel et humain de son territoire en mettant en oeuvre une politique innovante d’aménagement et de développement économique, social et culturel respectueuse de l’environnement…Un territoire de projet
La Charte n’a pas une simple valeur d’engagement moral. Elle constitue un cadre de référence pour toutes les procédures de planification mises en œuvre par les acteurs du territoire (plans d’urbanisme communaux, schémas d’aménagement de rivières, schémas d’aménagement touristique, zonages agricoles et forestier…)
La charte est approuvée par l’Etat qui attribue le classement en « parc naturel régional ».
L’organisme chargé de coordonner la mise en œuvre de la charte est le syndicat mixte de gestion, qui regroupe toutes les collectivités qui ont approuvé la charte (lien: La charte du parc naturel régional du Luberon), (liens utiles du sites internet : Accès-directs/Liens-utiles  ).


– Communauté d’aglomération Luberon Monts de Vaucluse

Le territoire communautaire compte, à présent, 16 communes rassemblant 55.000 habitants, dans le sud Vaucluse, entre Avignon et Aix en Provence : Cabrières d’Avignon, Cavaillon, Cheval-Blanc, Gordes, Lagnes, Les Beaumettes, Les Taillades, Maubec, Mérindol, Oppède, Robion, Lauris, Lourmarin, Puget, Puyvert et Vaugines avec des compétences obligatoires et optionnelles… de grands projets, des points d’intérêts,  » mais pas que… »
Présentation de la communauté d’aglomération Luberon Monts de Vaucluse.

La Gare : Une réalisation de la Communauté de Commune « initiale  » : La Gare de Coustellet en quelques mots clés : UN PROJET SOCIO-CULTUREL & ARTISTIQUE : pluridisciplinaire, musiques actuelles (concerts, soirées, résidence, ateliers), jeunesse (stages, séjours, activités multimedia et arts visuels, sportive culturelle), animation locale, militant, alternatif, innovant, en mouvement, lieu de rencontre et de création
UN TERRITOIRE : rural, terreau de nos envies, de nos échanges, proximité, citoyens, acteurs locaux
DES VALEURS : ouverture, partage, diversité, convivialité, simplicité, faire ensemble, durablement

Office du Tourisme Luberon Cœur de Provence

Les médiathèques : lien direct

Le conseil communautaire est composé de 55 membres. Il est présidé par Monsieur Gérard Daudet, assisté de 15 vice-présidents.

 Le siège se situe à Cavaillon au 315 Avenue Saint Baldou – 04 90 78 82 30 – @ courriel : accueil@c-lmv.fr

Service Communication : http://communication@c-lmv.fr

 

La Scène Nationale de Cavaillon

La GARANCE

LES MISSIONS

Son projet s’inscrit dans l’esprit de la Charte des missions de service public pour le spectacle vivant, laquelle rappelle en introduction que l’engagement de l’Etat en faveur de l’art et de la culture relève d’abord d’une conception et d’une exigence de la démocratie :

- favoriser l’accès de tous aux œuvres comme aux pratiques culturelles.

- nourrir le débat collectif et la vie sociale d’une présence forte de la création artistique, en reconnaissant aux artistes la liberté totale dans leur travail de création et de diffusion.

- garantir la plus grande liberté de chaque citoyen dans le choix de ses pratiques culturelles.

Monsieur Didier Le Corre est l’actuel directeur de la Scène nationale.

________________              Détail du texte de Mr Le Directeur        ______________

Téléchargez et consultez le projet artistique et culturel de Didier le Corre pour La Garance – Scène nationale de Cavaillon.

________________                ______________

Ainsi, le projet défend une politique tarifaire volontariste, et offre avec les Nomade(s) un outil incomparable de démocratie culturelle.

Ainsi sont offertes aux créateurs des résidences, des coproductions, des rencontres avec le public du territoire.

Ainsi, des actions culturelles sont proposées, pas obligatoirement en accompagnement d’un spectacle.

Chaque saison, entre septembre et juin, une trentaine de spectacles sont proposés, soit une bonne centaine de représentations, leur nombre variant suivant que celles-ci se déroulent au Théâtre de Cavaillon ou en Nomade(s), ou encore lorsque le spectacle peut s’adresser à un public scolaire.

La programmation accueille des artistes de dimension nationale au moins, en veillant aux parcours de fidélité qui permettent au public de parcourir assidûment l’œuvre d’un créateur. Elle veille aussi à la présence d’artistes de la région, en privilégiant notamment ceux faisant appel à de nouvelles esthétiques.

La programmation (spectacles, action culturelle, ateliers) est pluridisciplinaire, faite de théâtre, de danse, de musiques, et d’arts interdisciplinaires (cirque, arts de la rue, marionnettes, etc.) favorisant la venue de nouveaux publics.

- le Ministère de la Culture et de la Communication

 Depuis 1977, le ministère de la Culture et de la Communication est présent dans chaque région grâce aux Directions régionales des affaires culturelles (DRAC). La loi du 6 février 1992 organisant l’administration territoriale de la République a fait des DRAC des services déconcentrés du Ministère. Les DRAC sont chargées de mettre en œuvre, sous l’autorité du préfet de région et des préfets de département, la politique culturelle définie par le gouvernement. Elles exercent également une fonction de conseil et d’expertise auprès des partenaires culturels et des collectivités territoriales dans tous les secteurs d’activité du ministère de la Culture et de la Communication : patrimoine, musées, archives, livre et lecture publique, musique, danse, théâtre et spectacles, culture scientifique et technique, arts plastiques, cinéma et audiovisuel.

ET AUSSI